Tout sur le calcul des taux d'intérêt
calcul-taux-intérêt-1.jpgcalcul-taux-intérêt-2.jpgcalcul-taux-intérêt-3.jpgcalcul-taux-intérêt-4.jpgcalcul-taux-intérêt-5.jpg

Calcul du taux d'endettement

Calcul taux d’endettement

La crise de l’immobilier aux États-Unis a provoqué l’endettement des ménages américains. En effet, les organismes prêteurs, les banques ou sociétés de crédit n’ont pas pris la peine de regarder si les ménages pouvaient rembourser leurs emprunts. Pourtant, le calcul taux d’endettement est facile à effectuer. Simplement il n’y avait pas de règles, les établissements bancaires ou organismes prêtaient aux particuliers sans exiger quelques garanties que ce soit. Cette situation a conduit des dizaines de milliers d’Américains voir d’avantage à vendre leur maison ou appartement afin de payer leurs créanciers.

Le pourcentage maximum du taux d’endettement

Depuis le début de cette crise en 2008, les banques ont fixé des limites aux taux d’endettement afin que les clients puissent rembourser leurs mensualités. Ce taux a été porté au maximum à 33,33 %, ce qui représente le montant de votre endettement maximal. Mais prenons un exemple concret pour le calcul taux d’endettement. Une jeune femme de 24 ans avec un enfant à charge souhaite acheter un appartement d’une valeur de 140 000 euros. Elle dispose d’un apport financier de 35 000 euros. Il lui restera donc à emprunter 105 000 euros. Son banquier lui propose un prêt de 105 000 euros au taux de 4 % sur 30 ans. Ses mensualités se monteront à 450 euros par mois.

Sachant que cette jeune femme gagne mensuellement 1400 euros et qu’elle a également pris un crédit pour sa voiture dont les mensualités sont de 70 euros par mois va-t-elle pouvoir emprunter la somme qu’elle souhaite en ne dépassant pas le taux d’endettement de 33,33 %. Son banquier calcul taux d’endettement de la manière suivante. Montant des emprunts/salaire X 100 = le taux d’endettement suivant notre exemple sera de 37 %. Son taux d’endettement est trop élevé et logiquement son banquier lui refuse son prêt. Pourtant, il lui propose une autre solution en décidant d’allonger la durée du prêt sur 35 ans. Regardons à présent le calcul taux d’endettement suivant la modification de la durée du prêt. Ses mensualités seront de 370 euros. Calculons le nouveau taux d’endettement soit 440/1400 x 100 = 31 %. Le banquier en lui proposant cette solution à fait diminuer son taux d’endettement et lui accorde son prêt.

Le coût de l’assurance d’un emprunt

Il est à noter toutefois que le prix de l’assurance n’est pas inclus dans ce calcul. En effet, comptez de 0,15 % à 0,40 % le prix de votre assurance sur le montant de votre bien. Ce calcul de cette assurance est très important, comparons les deux pourcentages, le coût de l’assurance à un taux de 0,15 % lui coûtera 7350 euros alors que le coût de l’assurance à un taux de 0,40 % lui coûtera 19 600 euros. Ces deux propositions d’assurance varient du simple au triple pratiquement, aussi il faut bien regarder votre contrat de prêt avant de vous engager. En outre, vous pouvez réaliser le calcul taux d’endettement vous-même en adoptant une formule de calcul plus simple. Il faut seulement diviser le montant de votre revenu, dans l’exemple pris ci-dessus 1400 par un tiers soit, 1400 x 1/3 = 466,67 euros. Vous obtenez ainsi le montant de l’endettement maximum qu’il vous est autorisé.

Aussi afin de mieux être à même de juger de la proposition ou des propositions qui vous sont faites, il est judicieux de procéder en amont au calcul taux d’endettement. Vous verrez ainsi si  le contrat de prêt que vous prendrez respecte bien le taux d’endettement réglementaire que les banques et organismes de crédit se doivent d’appliquer. Néanmoins, certains organismes de crédit proposent toujours des prêts à taux variables, ceux-ci pouvant doubler voir même tripler en fonction de la conjoncture économique, évitez ces offres trop alléchantes pour être honnête. La franchise d’une entreprise vous permet une indépendance juridique, qui en même temps bénéficie d’une marque et d’une enseigne auprès de la clientèle et des organismes financiers.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions